Mômes intenables, Parents impassibles

Habiter un appartement donnant sur une cour intérieure plutôt tranquille, avoir la possibilité de travailler de chez soi et de pouvoir se poser en terrasse pour le faire et ne pas pouvoir le faire !

C’est ce qu’il vient de se passer tout ça parce qu’un couple avec deux enfants logent gracieusement dans l’appartement de mes voisins du dessous. L’aîné des deux est infernal, tout ça parce que ses parents ont décidés qu’ils n’en avaient rien faire de leurs mômes. Au final cela a donné:

  • Détérioration partielle des plantes de la cour intérieure
  • Une marche sur la « piscine » bâchée,
  • Un gamin qui se ballade avec un couteau suisse, la grande lame ouverte, normal !
  • Un gamin qui braille plus qu’il ne parle,
  • Un gamin qui monte les escaliers menant à mon appartement et qui les redescend comme un éléphant. Il a fallu que je lui demande d’arrêter pour que les parents daignent dire quelque chose niaisement,
  • Des parents qui laissent faire à leurs gamins toutes les bêtises possibles parce qu’ils ne veulent pas s’en occuper, trop absorbés par leur apéros/cartes entre potes.

Bref ils sont partis et j’en suis ravie. Vivement que mes voisins habituels reviennent.

1 commentaire le Mômes intenables, Parents impassibles

  1. samy
    5 août 2013 à 0 h 06 min (6 années auparavant)

    et tu as oublié de parler de l’efficacité de l’album de métal 😉

    Répondre

Laisser une réponse

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.